Logo alter hostel1  2

ALTER'HOSTEL
L'hostel qui invente l’écotourisme participatif

Avancement du projet: 100%

100% Complete

88 000 € Récoltés 88 000 € Demandés

LYON 22 épargnants

Ce projet est financé par: Credit cooperatif

En bref


Ouverture du premier hostel "écollectif" de France en plein cœur du 9ème arrondissement de Lyon !




L’Alter’Hostel est l’aboutissement de trois années de réflexion et de travail intense. Situé au bord de la Saône, au 32 quai Arloing, l’hostel propose aux backpackers, flashpackers français et internationaux une expérience touristique unique. Le concept : un hébergement en dortoir ou en chambre double dans une structure écologique et la possibilité aux hôtes de s’impliquer dans la vie de l’auberge même, mais aussi, dans la vie associative de la ville !

Les porteurs de projets Samuel Boggio et Alain Berhault sollicitent SPEAR pour financer l’achat, l’agrandissement et l’aménagement des locaux d’un ancien hostel (400m²), afin d’y installer l'Alter’Hostel. La structure disposera d’une capacité d’accueil de 48 lits répartis en deux dortoirs de 6 places (l'un féminin, l'autre mixte) et trois dortoirs mixtes (deux de 10 lits et un de 16 lits). Le coût moyen d’une nuitée sera de 21€, soit environ la moitié du prix d’une chambre d’hôtel non étoilé sur Lyon. Très bien intégré dans le réseau de transport de Lyon, l’hostel est facilement accessible par métro, bus ou voie cyclable ce qui le rend encore plus attractif aux yeux des jeunes touristes non motorisés.

Ce qui confère à l’hostel son caractère unique c’est sa démarche écologique et participative. Chaque aspect de la vie de la structure a été pensé dans un souci de responsabilisation et d’investissement personnel des hôtes. Entre récupération de l’eau, livraison de pain bio à vélo, et missions au sein d’une asso, tout tourne autour du « éco-collecto ».


Les porteurs de projets


L’Alter’hostel est le résultat d’une amitié et d’une envie partagée de deux amis Globetrotters.

Samuel Boggio, 32 ans, est un expert du secteur de la jeunesse. Sa formation en STAPS, ses brevets d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) et aux fonctions de directeur (BAFD) ainsi que ses expériences de gestion des jeunes en centre social, font de lui un fin connaisseur, manager et animateur de la jeunesse. Son voyage d’un an autour du monde dans 15 pays lui a donné l’occasion d’expérimenter de nombreuses auberges de jeunesse et a fait émerger en lui l’idée d’un Alter’hostel : une alternative à la consommation touristique de masse où le backpacker s’immerge et s’investit là où il passe.

Alain Berhault, 30 ans, est « l’écolo » de l’équipe. Titulaire d’une Maîtrise en Science de l’Ingénieur, il se spécialise dans le secteur des énergies renouvelables et encadre des projets éoliens chez un opérateur privé. Il met à profit, ses compétences techniques afin de développer le premier parc éolien citoyen à Béganne (56). Tout comme Samuel, il est passionné de voyage et part vivre en Amérique du Sud. Il voyagera six mois d’Ushuaia à Bogota, à vélo, en bateau, à pied, en bus. Il s’investit là où il va : réceptionniste en Uruguay, il se forme à la gestion de structure hôtelière et, à son retour en France, devient le co-gérant du bistrot Chez Thibault .

C’est donc le goût partagé pour le lien social et pour un tourisme actif et responsable qui a permis aux deux amis de se retrouver dans le projet de création d’une auberge participative à l’été 2014.


Le projet

L’Alter’hostel a vocation à aller au-delà de l’offre standard des hostels en proposant un hébergement touristique innovant qui s’articule autour de deux axes : la réduction de l’impact écologique et la vie participative des voyageurs.

Les installations et les services qui seront proposés ont tous été pensés pour inciter les « passagers » à adopter des conduites éco-responsables. L’eau sera chauffée à l’aide de capteurs solaires thermiques et des réducteurs de débit seront installés dans les douches et robinets. L’eau de pluie sera récupérée pour l’arrosage des plantes et les micro-chasses d’eau. Un composteur collectif sera mis à disposition des usagers de l’Alter’Hostel et des habitants du quartier. Les cyclistes pourront bénéficier d’un local à vélo et d’un atelier d’autoréparation. Enfin, les voyageurs pourront expérimenter les toilettes sèches !

La démarche responsable de l’auberge s’inscrit aussi dans son circuit d’approvisionnement. Les produits servis au petit déjeuner, au bar et les snacks seront bios, locaux et dans la mesure du possible, livrés à vélo.

Côté « participatif », l’auberge proposera différents services permettant de s’impliquer à la fois au niveau de l’hostel même et dans la vie locale. Les clients auront la possibilité de faire du volontariat chez des partenaires associatifs tels que : Anciela ou Alternatiba pour l’écologie, Le Centre Social et Culturel Pierrette Augier et autres associations culturelles. Au sein de l’auberge, des soirées interculturelles, une boîte d’échange d’objets, une radio « bons plans » et des expéditions sportives et culturelles seront proposées. Enfin l’Alter’hostel accueillera de jeunes Woofers ou Service Civique.

De par sa philosophie et son offre, l’Alter’hostel est un nouveau concept d’hébergement, unique en France.


Leurs objectifs

Samuel et Alain ont pour objectif de faire une auberge toujours plus « écolo » et toujours plus participative. Le bar a vocation d'accueillir aussi bien les voyageurs que les gens du quartier afin de mettre un terme au tourisme de surface. Le perfectionnement des installations pour une gestion encore plus écologique de l'hostel est aussi envisagé.

Enfin, avec une structure ouverte 365 jours par an et un concept aussi innovant, Samuel et Alain prévoient d’atteindre un taux d’occupation du plus de 80% !

Soyez le premier à poser une question ou poster un commentaire.